X

Un ENS protégé en plus !

Un ENS protégé en plus !

Une convention de protection de l'ENS de la vallée de la Plaine à Raon l'Etape a été signée ce printemps entre la Communauté d'Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges, la commune de Raon-l'Etape, la carrière de Trapp, le Conservatoire des Espaces Naturels de Lorraine, un agriculteur et un centre équestre, dans le cadre de la politique ENS du Conseil Départemental des Vosges.

La vallée de la plaine, au niveau de Raon-l'Etape a été classé en ENS principalement pour la présence d'un des derniers bastions de l’Azuré des paluds, un petit papillon devenu extrêmement rare, qui vit dans les zones humides. En effet, sa survie réside dans la présence de sa plante hôte, la sanguisorbe et de fourmis (nourriture de la chenille pour la première et soin du cocon pour les secondes).

Pour protéger et gérer cet Espace Naturel Sensible, une convention de protection a été signé 25 mai 2018, par les différents acteurs impliqués sur le terrain :
- David Valence, Président de la Communauté d'Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges. La collectivité est porteuse du projet de préservation de l'ENS de la vallée de la Plaine et propriétaire de terrain sur le site.
- Régine Begel, Conseillère Départementale déléguée à l'Environnement. Le Département soutient financièrement l'acquisition de terrain, les travaux de restauration et l'aménagement en faveur du public.
- Thierry Wojnowski, directeur des Carrières de Trapp. L'entreprise est propriétaire de nombreuses parcelles agricoles, gérées par un exploitant local.
- Michel Saltzmann, adjoint au maire de Raon-l’Étape en charge de l’Environnement. La collectivité est propriétaire de terrain, dont certaines parcelles sont utilisées par le centre équestre.

- Alain Salvi, Président du conservatoire d’Espaces Naturels de Lorraine, Association gestionnaire du site.

Grâce à cette convention, des travaux de restauration de prairies en faveur du papillon va être entrepris cet été : broyage et débroussaillage, coupe d'arbres. Quant à l'agriculteur, il s'est engagé à faucher avant l'arrivée du papillon (avant fin juin) et après la fin de son cycle de vie (à la mi-septembre).

 

Partager