X
  • Le plateau de Beauregard à Maxey-sur-Meuse

Le plateau de Beauregard à Maxey-sur-Meuse

 

Comme une sentinelle, la chapelle de Beauregard domine la vallée de la Meuse, au nord de Neufchâteau. 

 

Derrière elle s’étend une pelouse sèche, bien exposée au sud avec un sol pauvre et calcaire. 

 

Le pâturage ovin était autrefois largement répandu sur les coteaux et les plateaux calcaires mais au fil des années, il a été abandonné. 

 

Sa restauration, associée à la coupe des pins, a permis la réinstallation d’une faune et d’une flore typiques du milieu ouvert, chaud et fortement ensoleillé, que constitue la pelouse de Maxey-sur-Meuse.

 

Télécharger le carnet de découverte Découvrez l'album photo du site
L’œil de l’expert : La Mante religieuse

La Mante religieuse est un gros insecte qui affectionne particulièrement les milieux ouverts et bien ensoleillés. Dans les Vosges, on rencontre principalement cette espèce sur les pelouses sèches de l’Ouest du département. 

Carnassières et spécialisées dans la chasse à l’affût, elles sont parfaitement adaptées à la prédation des insectes. Leur couleur verte ou brune leur permet de passer inaperçues dans leur habitat, ce camouflage étant issu d’une longue adaptation à leur milieu de vie. 
Très singulières, les pattes avant de la Mante, appelées « pattes ravisseuses », sont munies de crochets et d’épines acérées. Projetées en avant, elles permettent d’harponner les proies puis de les piéger en se repliant sur elles. 
Face à un danger, la technique d’intimidation employée par les Mantes religieuses est tout à fait originale. En effet, le dessous des pattes ravisseuses de la Mante porte deux tâches noires pupillées de blanc imitant une paire d’yeux. Lorsque l’insecte est menacé, il déploie latéralement ses pattes et laisse apparaître ces tâches sensées décourager les prédateurs. 
La Mante est connue pour être une « dévoreuse de mâles ». Il peut effectivement arriver que les femelles mangent les mâles pendant ou après l’accouplement, mais cette pratique est loin d’être systématique. Le mâle, plus petit que la femelle, peut constituer une proie facile pour sa partenaire si celle-ci est affamée. 
La mante religieuse, Mantis religiosa, doit son nom (mantis = prophète ; religiosa = religieuse) à sa position d'attente qui évoque une posture de prière.

Saison Favorable

Au printemps et en été s’échelonnent les floraisons de différentes fleurs dont de nombreuses orchidées qu’il ne faut pas cueillir sur ce site protégé !

Accessibilité

Facile.

Le site est très accessible et bien indiqué depuis le centre du village de Maxey-sur-Meuse. A l’arrivée sur le plateau, un petit parking permet de laisser votre véhicule.

Difficulté du parcours


Facile

Un sentier fait le tour du plateau et vous permet d’admirer la vue sur le pays de Jeanne d’Arc.

LogoCD88

8 rue de la Préfecture
88088 Épinal Cedex 9
Tél. 03 29 29 88 88
Contactez-nous !

Contact
Direction de l'Attractivité des Territoires
Service environnement
8 rue de la Préfecture
88009 Épinal Cedex

03 29 29 87 93