X

 

Les marais alcalins se développent sur des sols riches en calcaire et particulièrement humides. Ces milieux très originaux, particulièrement rares dans le département et plus généralement en Lorraine, sont le théâtre de phénomènes hydrogéologiques singuliers tels que la formation de tufières pouvant atteindre plusieurs mètres de haut.

Les « tufs » ou « travertins » sont des dépôts calcaires créés au contact de l’eau et de l’air, souvent aux émergences de certaines sources ou cours d’eau bien oxygénés et riches en carbonate. Les concrétions calcaires ainsi formées se déposent sur les végétaux et les mousses qui finissent par mourir et laisser place à des vides responsables de l’aspect caverneux de la roche.

Semblable à première vue à une prairie humide, le marais alcalin constitue pourtant un milieu très particulier aux conditions de vie singulières. Il abrite donc une diversité biologique rare et adaptée.

Extrêmement sensibles, les marais alcalins constituent des noyaux de biodiversité d’un grand intérêt écologique et paysager. Ils ont cependant subi une importante régression liée à l’intensification des pratiques agricoles et au drainage des zones humides. Une attention particulière est donc portée par le Conseil départemental sur ces milieux qui représentent un réel enjeu dans les Vosges. Leur vulnérabilité interdit toute fréquentation et tout aménagement pour l’accueil du public. 


La biodiversité des marais alcalins
Les marais alcalins abritent une biodiversité exceptionnelle, qu’on ne retrouve nulle part ailleurs dans le département.
Ce sont parfois les derniers refuges pour certaines plantes particulièrement rares : la Laîche de Davall, la Gentiane pneumonanthe ou encore l’Epipactis des marais. 

LogoCD88

8 rue de la Préfecture
88088 Épinal Cedex 9
Tél. 03 29 29 88 88
Contactez-nous !

Contact
Direction de l'Attractivité des Territoires
Service environnement
8 rue de la Préfecture
88009 Épinal Cedex

03 29 29 87 93