X
Actualités

Le Lierre des bois

|

Lierre des bois

Hedera helix

Famille des araliacées

Le lierre des bois est aussi une plante providentielle très commune qui pousse un peu partout même en pleine ville. Aussi bien rampante que grimpante, cette espèce fait souvent l’unanimité contre elle car on lui reproche de concurrencer les arbres sur lesquels elle grimpe et de fragiliser les vieux murs sur lesquels elle s’agrippe avec ses racines adhésives. Pourtant, c’est une plante exceptionnelle à plus d’un titre et qui ne mérite absolument pas cette mauvaise réputation d’autant que les griefs formulés à son encontre ne sont pas vraiment justifiés.

 La première des caractéristiques du lierre est son feuillage dimorphe persistant qui sert de refuge à de nombreux animaux. Ensuite, son cycle complètement inversé par rapport à la généralité des arbustes. Il fleurit en automne et fructifie à la fin de l’hiver et au premier printemps. Lors de sa floraison, dont l’odeur est plutôt désagréable pour les narines humaines, il produit du pollen et un abondant nectar très recherché par les abeilles. En septembre-octobre, les lierres en fleur ne sont que bourdonnements et va-et-vient d’insectes amateurs de substances sucrées. Dans des circonstances très exceptionnelles, il est possible de récolter du miel de lierre mais dans la majeure partie des cas il est laissé aux abeilles pour parfaire leur provision d’hiver. En conclusion le lierre est une plante de grande importance apicole.